Selon l’étude de l’IAB (Interactive Advertising Bureau), le mobile compte plus de dépenses pour la publicité digitale que l’ordinateur aux USA.
Plus de la moitié des dépenses faites dans la publicité est aujourd’hui destinée au mobile. À savoir qu’on l’estime à 72,5 milliards dans sa globalité.

La publicité mobile est en pleine essor


Vous l’aurez donc compris, le mobile a de l’avenir devant lui. En deux ans, le budget alloué à ces petits écrans ont augmenté de 22 %. Mais comment expliquer ce phénomène ?
Le mobile remplace de plus en plus l’ordinateur, qui présente des fonctionnalités adaptées et similaires. Les concepteurs de smartphones misent sur l’innovation et la qualité de leurs mobiles, en réussissant à proposer des prix compétitifs.

Des pénalités pour les sites non adaptés

Le géant Google a fait en sorte de développer le web en fonction des mobiles. En privilégiant le responsive design, si un site Internet veut prétendre à un référencement optimal, il doit obligatoirement soigner l’apparence, mais aussi l’architecture qui se cache en dessous de ses pages web. Rapide, agréable à visiter, un “bon” site Web doit être adapté aux mobiles. Ce choix opéré par Google a pour but de rendre la navigation facile, et d’en finir avec les décalages des photos et du texte sur les écrans mobiles, les zooms et dézooms qui font perdre du temps aux utilisateurs, simplement pour pouvoir lire une seule page !

Détails sur les dépenses publicitaires digitales

Pour augmenter et inciter les dépenses publicitaires via Internet, Google, Facebook et autres réseaux sociaux ne cessent d’innover, ce qui fonctionne sans aucun doute. Les search ads auront rapporté 35 milliards de dollars en 2016. En se positionnant sur des mots clés, les entreprises et les marques payent pour optimiser leur visibilité et leur référencement.
Toujours dans l’optique d’accrocher les internautes aux messages marketing, la publicité vidéo prend de l’ampleur (+55% en 2016). 66 % des personnes ayant vues une publicité vidéo, agissent ensuite sur le produit : allant des renseignements sur le produit, à l’achat. Les internautes retiennent davantage une publicité vidéo qu’une publicité non animée selon une étude de YuMe. Bien que le budget soit plus conséquent pour une marque, le retour sur investissement est nettement plus important.

En privilégiant la relation clients, les consommateurs aiment interagir avec les marques ou les entreprises. Par les sites Internet, les blogs et les réseaux sociaux, des communautés échangent autour de nouvelles tendances, des produits en vente. Le social media, l’ensemble des activités faites comme publicité sur les réseaux sociaux augmente également. 50% de dépenses en plus en 2016 pour le social media.

Mobile Only

Les publicités “mobile only” permettent à une marque de diffuser de la publicité uniquement sur les mobiles. Selon l’activité, la cible recherchée n’utilise que peu le mobile, et sera moins réceptif par une publicité sur ordinateur que sur son mobile.

Nouvelle tendance, la publicité géolocalisée, est tout à fait adaptée à l’idée du “mobile only”. Il suffit de sélectionner une cible (internautes plutôt masculins, de 18 à 25 ans, ayant pour habitude de sortir au cinéma, au karting etc), la position géographique de la cible (exemple: à 10 kms autour du point de vente). Une fois avoir choisi et déterminé le type de personnes intéressées par le produit marketing, les marques privilégient le mobile, où les utilisateurs rencontrent la publicité lorsqu’ils se déplacent. Dans les transports, au travail, à l’école, en sortant avec des amis… les marques ont plus de chances de faire parler d’elles lorsque les internautes utilisent leurs mobiles.
Pour en savoir plus sur les campagnes publicités Mobile Only, nous vous invitons à découvrir la campagne de publicité mobile de notre client Planet Sushi à Orléans.

Pour information, l’investissement dans la publicité digitale sur mobile a démarrée en 2010. En seulement 7 ans, elle est passée de 0,06% à 51% de part sur le marché de la publicité digitale.

La publicité en temps et en lieux réels, c’est le pari de nombreuses marques, qui innovent et tentent de se rapprocher au mieux de leurs prospects !