En cette période difficile et si particulière, nous avons pour beaucoup fait face à l’inconnu, changé nos habitudes de consommation (et même de vie) et surtout, nous avons eu du temps, beaucoup de temps pour réfléchir au Covid et à ce que nous voulions en retenir pour l’après Covid19 ! Réfléchir de manière collective évidement, mais également de manière individuelle.
Le déconfinement approche (qu’il soit le 11 mai ou plus tard) et on n’en a jamais été aussi proche.
C’est pour moi (en tant qu’individu et président de We Love Customers) l’heure de dresser un premier bilan qui n’engage que moi ! Bas les masques !


Avant de parler de marketing post-Covid19 (et même si ce mot peut faire bondir beaucoup de monde en cette période particulière), il est nécessaire de définir le consommateur.

Les nouveaux consommateurs du marketing post covid19

Dans un monde trop souvent binaire, on retrouve parmi les consommateurs, trois familles bien distinctes.

Les immobilistes adeptes du statut-quo

Pour certains, malgré les impacts au quotidien pendant la période de confinement, le Covid ne marquera pas les esprits. Il restera dans les annales uniquement sous la forme d’anecdotes. En témoignent les heures d’attentes que font certains consommateurs à l’heure de la réouverture de fast-food par exemple.

Les extrémistes

A l’opposé, on retrouve certains extrémistes ou intégristes qui prônent une décroissance complète (qui amplifie un discours qu’ils tenaient déjà avant). Retour à nos racines, anti-mondialisation, fin du capitalisme, retour à la terre et même requalification du personnel au sein de mini-fermes locales (pour les salariés d’entreprises, que l’Etat qu’ils jugent, pour une fois providence, ne devrait pas sauver).

Le mixte

Il existe à mon avis une troisième voie, celle visant une croissance raisonnée et maîtrisée, en cherchant à limiter au maximum nos impacts sur l’environnement : que ce soit au niveau local, au niveau de la biodiversité, et plus globalement sur les conséquences que cela peut générer : dérèglement climatique notamment.

Le marketing post-Covid19

A titre personnel et à titre professionnel, c’est sur cette troisième voie que je m’engage. Comme beaucoup, cette période a été intense en réflexions dont voici quelques pistes.

Besoins et caprices

Lorsque l’on est dans une période de croissance non raisonnée, dans une société centrée à 100% sur la consommation individuelle pour satisfaire et assouvir les besoins (et caprices) de chacun, nous ne faisons plus attention à ce que nous mangeons, à ce que nous achetons, à ce que nous jetons… Nous sommes assaillis de messages marketing (personnalisés ou non) qui nous trouvent cinquante (bonnes) raisons d’acheter tel ou tel produit. Bref, c’est le début de la fin, car nous en voulons toujours plus.

Le ridicule retour à l’âge de pierre

Je ne comprends pas les extrémistes qui prônent le retour à l’âge de pierre. A les écouter, la technologie est quasiment maudite et il faudrait presque tout arrêter pour que nous retournions au champ ! Pourtant, les inventions et innovations, qu’elles soient liées aux transports, aux télécommunications, à la médecine, à la vie quotidienne et aux sciences nous ont permis d’être plus épanouis, de s’adonner à nos hobbies préférés et d’avoir une vie culturelle bien plus riche, de s’ouvrir aux autres cultures et de mieux les connaître…. Tout cela est riche et globalement nous permet de vivre mieux et vivre plus longtemps. Oui, bien sur, tout n’est parfait !

Consommer mieux : le marketing post Covid19

C’est mon cas personnel depuis plusieurs années maintenant. J’ai créé We Love Customers en 2016, une startup dans le digital mais cela n’empêche pas de mieux consommer et de faire attention ! Je télétravaille de plus en plus pour limiter mes déplacements, je prends plus le vélo pour les petits déplacements, je réfléchis à deux fois avant d’acheter un produit et regarde sa fiche technique et sa fiche éthique, je fais plus attention à ce que je mange, au plastique que j’achète… Cela se traduit au quotidien par :

  • 3 poules à la maison depuis 2019 qui nous donnent des oeufs en échange de nos restes (super deal gagnant/gagnant),
  • un nouveau fournisseur électricité / gaz vraiment vert,
  • un achat d’un appareil Ecojoko pour limiter ma consommation et sensibiliser régulièrement les enfants à l’écologie et au mieux-vivre…
  • un abonnement Premium Yuka pour voir ce que je mange,
  • de plus en plus de trail et course nature plutôt que de la course sur bitûme pour prendre le temps d’écouter la nature,
  • mes derniers t-shirts achetés sur Le T-shirt Propre (fabrication artisanale Française, coton bio ou recyclé, reversement des bénéfices lors de ma commande à une association de soignants…)

Pour que cette voie trouve sa voix

Bref, consommer mieux, c’est aujourd’hui dans mon ADN, dans notre ADN chez We Love Customers et nous allons faire le maximum pour contribuer à cette nouvelle vague également avec We Love Customers. Nous sommes spécialistes du bouche à oreille, et à ce titre nous espérons pouvoir développer ce mode de consommation respectueuse et responsable.

A mon avis, c’est cela le marketing post-Covid19. Il doit :

  • encourager aux pratiques vertueuses,
  • chercher à résoudre de vraies problématiques et ne pas se limiter à proposer une nouvelle évolution d’un produit,
  • permettre aux personnes dont la consommation est raisonnée et responsable de sensibiliser leurs proches, sans toutefois devenir extrémistes et en acceptant que tous ne puissent pas / ne souhaitent pas changer complètement sa façon de vivre du jour au lendemain,
  • permettre aux entreprises de mieux sonder les attentes de leurs clients, notamment sur les cas d’usages réels des produits, et sur les aspects éthiques et environnementaux…

Nos bonnes résolutions chez We Love Customers

Plus de télétravail

Nous faisions déjà du télétravail occasionnellement ou régulièrement avant l’épidémie de Covid19 (5 à 20% du temps selon les salariés). Forcément, nous y sommes passés à 100% depuis le début du confinement. Cela a de nombreux atouts et nous allons tous davantage utiliser cette méthode de travail qui permet de concilier facilement vie professionnelle et personnelle. Voici un article qui l’illustre sur le site de La Fabrique Rennes où l’équipe We Love Customers est hébergée.
Télétravail
Que ce soit en trottinette électrique, en voiture (et même en transport en commun), un déplacement non indispensable qui n’est pas fait, est un bon point !
A partir du 1er juin, nous allons également les mesurer et les comptabiliser !

Compensation de nos émissions carbones

Compensation émissions CO2
A partir du 1er mai prochain, nous allons compenser nos émissions carbones à titre professionnel grâce à ReforestAction. Le badge/certificat sera disponible sur notre site Internet très prochainement.

Certificat Reforest Action - Marketing post covid19

Certificat Reforest Action – We Love Customers

Soutien aux entreprises responsables

Dorénavant, We Love Customers proposera une remise de 15% sur l’ensemble de ses prestations aux clients respectant les critères suivants dans une démarche globale : entreprises prônant le Made in France et l’emploi local, dans une démarche bio / éthique ou environnementale…
Une liste plus précise sera prochainement disponible.

Nous sommes tous des colibris

Colibri

Ces mesures vont forcément évoluer prochainement et s’affiner au fur et à mesure, mais la route est tracée. Mais si chacun de nous, avec nos propres moyens, nous pouvons faire un petit quelque chose pour la planète, cela contribuera grandement au mieux-vivre.

Comment gagner 14€ pour 1€ investi avec le parrainage client ?