L’évolution de la technologie impacte divers secteurs d’activité. Elle modifie le fonctionnement des entreprises, notamment au niveau de la comptabilité.

Digitalisation de la comptabilité

La digitalisation de la comptabilité, un atout sur le plan opérationnel

Grâce à l’intelligence artificielle, le traitement des informations comptables est désormais plus simple. Le temps de transmissions des documents baisse considérablement. Avec les procédés sur papier, il faut attendre environ 14 jours pour transmettre une facture. La digitalisation réduit ce délai de 5 fois. Elle permet de prévenir efficacement les risques d’erreurs. Les outils mis à la disposition des entreprises sont également capables de produire des bilans financiers fiables. Ils peuvent aider à la création des journaux comptables basiques, tels que ceux de la trésorerie, de l’achat, de la vente, ou la paie. Ils permettent de gagner en vitesse pour la gestion des comptes généraux.

La dématérialisation de la comptabilité dispose d’un autre atout : elle aide à l’optimisation de l’espace. Elle limite l’accumulation de pièces en papier sur la zone de travail. Elle facilite le reporting et la traçabilité des données. Enfin, elle améliore la productivité et les performances des collaborateurs. Dispensés des multiples activités chronophages, ces derniers peuvent se concentrer sur leurs tâches principales.

Un avantage écologique et économique

La digitalisation de la comptabilité est un atout écologique. En effet, la numérisation des pièces comptables fait baisser l’usage du papier, ce qui limite l’exploitation des ressources naturelles. Rien qu’en France, la consommation annuelle de papiers peut atteindre jusqu’à 10,9 de tonnes, alors que pour obtenir 1 kg de ce matériau, il faut disposer de 2 kg de bois et 60 litres d’eau. En optant pour des solutions numériques, les entreprises participent à la réduction de ces chiffres et, par la même occasion, à la protection de la nature.

La réduction des dépenses est un autre atout de cette solution comptable moderne. Avec la méthode classique, il faut prévoir jusqu’à 15 euros pour traiter une facture entrante. Ce coût incluant : celui du papier, des saisies, de la validation, de l’archivage, ainsi que de la résolution des litiges. Grâce à la numérisation, ce montant diminue considérablement. D’après la Commission européenne, les entreprises peuvent gagner jusqu’à 64,5 milliards par an en optant pour l’intelligence artificielle.

iPaidthat, une solution possible

De nombreux prestataires proposent la dématérialisation de la comptabilité. Parmi eux compte iPaidThat, une startup expérimentée qui exerce ce métier depuis le mois de janvier 2017. Il collecte et traite les données comptables des PME et des TPE. Il dispose d’un scanner mobile capable de prendre les photos des pièces justificatives et de les enregistrer dans un espace de stockage particulier. Cet outil détecte les informations essentielles des notes de frais. iPaidThat produit également des factures et s’assure de la conformité des pièces comptables aux transactions bancaires.

Comment gagner 14€ pour 1€ investi avec le parrainage client ?