En 2019, le nombre de sites internet a augmenté de 14,3% par rapport à 2018. Cela représente plus de 500 000 sites créés par jour. Cette augmentation s’explique en grande partie par le développement de CMS tels que WordPress, Wix ou encore Prestashop. Ces plateformes permettent de lancer un site ecommerce ou un site vitrine très facilement.
 
1,6 milliard de sites créés en 2019
 
Toutefois, avec un tel essor, il devient difficile de sortir du lot. La concurrence est de plus en plus accrue et nécessite des efforts pour gagner en visibilité. En effet, il ne suffit pas de créer un site et d’attendre pour être connu et pour avoir du trafic. Il est indispensable de mener des actions concrètes et mesurables. Pour cela, vous avez différentes options complémentaires : le SEO, le SEA ou encore les réseaux sociaux. Chaque stratégie demande du temps et des ressources financières différentes.

Il existe également d’autres techniques pour avoir une croissance rapide et pour se faire connaître auprès des internautes : le Growth Hacking.

 

Qu’est-ce que le Growth Hacking ?

Définition et intérêt du Growth Hacking

Le Growth Hacking, littéralement le « piratage de croissance », est une discipline digitale avec comme objectif principal de faire croître une entreprise le plus vite possible à moindre coût. Autrement dit, il s’agit d’un ensemble de techniques permettant de booster rapidement la visibilité et la popularité d’une site internet ou d’une entreprise web. Cette méthode permet de faire intervenir l’ensemble des métiers du digital pour améliorer la croissance de l’entreprise : marketeurs et développeurs à la fois.
 
Parrainage et Growth Hacking pour la croissance
 
Pour obtenir cette croissance, les Growth Hackers sortent des sentiers battus et utilisent généralement des techniques et des outils non conventionnels. L’une des techniques les plus communes concernent le scrapping. Pour simplifier, il consiste à analyser un site web pour en récolter toutes les données possibles (adresses email, numéros de téléphone, entreprises, prénom et nom). L’emailing est également très utilisé pour faire connaître son entreprise et pour engager les internautes.

 

Le nombre d’outils à disposition des Growth Hackers est également en plein essor. Par exemple, on peut citer Zapier permettant de réaliser un ensemble de tâches entre 2 applications. Dans le même genre, on peut évoquer Phantom Buster qui permet d’analyser les réseaux sociaux et d’interagir automatiquement sur ces médias. Pour l’emailing, il est possible d’utiliser des solutions telles que Mailjet ou Mailchimp.

A la croissance, il est également nécessaire de se fixer des objectifs à atteindre : augmentation du nombre d’abonnés ou encore du chiffre d’affaires. De nombreux indicateurs peuvent être suivis en fonction du but poursuivi tels que les parts de marché, la marge ou encore le trafic généré sur le site internet. Par exemple, dans une stratégie de marketing d’influence, l’objectif du Growth Hacking pourra être d’augmenter le nombre de followers sur les réseaux sociaux.
 

Le parcours client suivi par le Growth Hacking ?

On peut ainsi définir le growth hacking comme un ensemble de techniques marketing auxquelles viennent s’ajouter des compétences techniques. Pour mieux comprendre ce concept, il est nécessaire de suivre le funnel AARRR décrit par Dave McClure :

  • 1# Acquisition : mettre en place d’une stratégie SEO, SEA et/ou emailing
  • 2# Activation : faire interagir sur le site internet (inscription au service ou à une newsletter)
  • 3# Retention : faire revenir le visiteur sur le site par l’emailing notamment
  • 4# Referral : inciter les utilisateurs à parler du site et à recommander le service
  • 5# Revenue : générer des revenus avec l’utilisateur

Funnel AARRR - Growth Hacking
 
Le Growth Hacking consiste à étudier les différentes étapes de ce funnel afin de les optimiser. Il va alors falloir segmenter l’audience cible, réaliser des tests et ensuite analyser les données récoltées. L’optimisation de ces étapes nécessite de répéter les actions encore et encore jusqu’à obtenir la croissance souhaitée.
 

Des exemples célèbres

Les exemples d’entreprises ayant connu une croissance fulgurante sont nombreux. La plupart des réseaux sociaux sont concernés : Facebook, Instagram ou encore Snapchat. L’exemple récent le plus connu est probablement celui d’Airbnb. La plateforme de location a eu l’idée de contourner la sécurité et de poster automatiquement toutes ses annonces sur le site Craigslist, alors premier site américain d’annonces. Cette technique a permis à Airbnb de générer un trafic conséquent et ainsi de se faire connaître rapidement.

 
Dropbox - parrainage et growth hacking
 

Un autre cas de Growth Hacking célèbre est celui qui a permis à Dropbox de devenir l’un des leaders sur le marché des services de stockage en ligne. La technique utilisée repose sur la recommandation et notamment sur le bouche à oreille. Pour faire connaître son service, l’entreprise américaine a donc créé un programme de parrainage. En offrant du stockage pour chaque recommandation, Dropbox a trouvé la solution pour encourager ses clients à parler de son service. On estime d’ailleurs que plus d’un tiers des clients actuels de l’entreprise provient de la solution de parrainage.
 

Pourquoi implémenter parrainage et Growth Hacking ?

Qu’est-ce que le parrainage ?

Comme nous venons de le voir avec le funnel de Dave McClure, le referral et la recommandation sont essentiels en Growth Hacking. Autrement dit, il convient d’associer parrainage et Growth Hacking pour améliorer la croissance d’une entreprise. Mais au fait, c’est quoi exactement le parrainage client ?

Le parrainage client est une technique marketing utilisée depuis des décennies par les boutiques physiques pour faire connaître leurs enseignes. Le principe est simple : l’entreprise incite ses clients à parler d’elle auprès de leur entourage grâce à une récompense attirante. Aujourd’hui, avec internet et le développement du e-commerce, la digitalisation du programme de parrainage offre de nouvelles opportunités à moindre coût. En effet, il est désormais entièrement automatisé avec l’envoi d’emails et la gestion des récompenses.
 

Combiner parrainage et Growth Hacking

C’est d’ailleurs pour cela que parrainage et Growth Hacking sont complémentaires. Les entreprises cherchent à obtenir une forte croissance rapidement et à renforcer leur présence digitale. Ainsi, avec un système de parrainage, il leur est possible d’encourager les utilisateurs et acheteurs à recommander le site internet ou un service, idéal pour l’acquisition et la fidélisation de clients

On le constate notamment avec Dropbox qui a su profiter du bouche à oreille pour se faire connaître. On pourrait également citer Hotmail au début des années 2000 ou encore Vente-Privée plus récemment qui ont tiré parti du parrainage pour se développer rapidement.
 
 
Comme nous l’avons vu, les techniques pour croître rapidement à moindre coût sont variées. Chaque spécialiste doit analyser et mener des tests pour trouver la solution qui correspond à son produit, son entreprise et son marché. C’est en testant et surtout en innovant que le Growth Hacking aura un impact positif sur la croissance. C’est notamment le cas quand une entreprise combine parrainage et Growth Hacking pour se faire connaître facilement au plus grand nombre.

Comment gagner 14€ pour 1€ investi avec le parrainage client ?