Après un démarrage timide, le marketing d’influence fait désormais partie de la stratégie de nombreuses marques qui surfent sur quelques tendances fortes des réseaux sociaux : lifestyle, mode, beauté, voyage, cuisine, sport, entre autres. Le secteur de la puériculture et de la petite enfance n’a pas manqué d’intégrer cette nouvelle approche marketing à sa stratégie, en profitant des retombées d’une autre thématique très actuelle de la sphère social media : la famille, sous toutes ses formes et dans tous ses états.
 
Bilbokid - Tout savoir sur l’influence parentale
 

A quoi sert le marketing d’influence ?

Le marketing d’influence a surgi à un moment où personne ne l’attendait, d’où un certain attentisme de la part des marques lors de son lancement. Ces premières craintes dissipées, il fait maintenant partie de la panoplie de base de tout marketeur. Il repose sur la capacité des personnes les plus influentes des réseaux sociaux à fédérer des communautés et jouer un rôle de prescripteurs sur elles, des talents très appréciés pour assurer la promotion des marques.
 

Comment engager des partenariats avec des influenceurs ?

L’objectif principal est de mettre marques et influenceurs en relation dans une stratégie donnant-donnant. La marque profite de la notoriété de l’influenceur pour acquérir une visibilité auprès d’une audience qualifiée. En échange, elle valorise l’influenceur, nourrit son branding personnel, et lui permet d’élargir sa zone d’influence. La réussite de ces partenariats tient à l’aptitude à trouver un partenaire présentant un maximum d’affinités avec la marque : univers, valeurs, tonalité et ligne éditoriale proches. On peut imaginer toutes formes de partenariat, mais l’une des plus appréciées de la clientèle reste le test produit, pratiqué par 77 % des influenceurs parentaux. Il existe une plateforme influenceurs famille , comme celle de Bilbokid permettant de déployer rapidement et facilement des campagnes de tests produits auprès d’influenceurs parentaux.
 

Qui sont les influenceurs parentaux ?

Avec une moyenne d’âge de 34 ans, les influenceurs parentaux appartiennent majoritairement à la génération des Millenials. 76 % d’entre eux ont un enfant ou deux, 14 % sont de futurs parents. Loin d’être un paysage uniforme, l’influence parentale regroupe un ensemble de personnalités aux profils très différents. On retrouve parmi leurs centres d’intérêt des thématiques particulièrement populaires : quotidien et style de vie, mode enfantine, cuisine, voyage, activités manuelles, écologie et produits naturels, santé, jeux et jouets, livres, cosmétiques, maternage. Cet éventail très large donne l’opportunité aux marques d’accéder à des audiences ultra ciblées et faciles à convertir.
 

Les influenceurs parentaux sont-ils des professionnels ?

Une présence sur les réseaux sociaux et le maintien d’un blog demandent un engagement personnel important et beaucoup de temps. La plupart des influenceurs parentaux conçoivent leur activité social media bien plus comme une passion qu’un vrai métier. Ils sont 70 % à être approchés par les marques, mais seulement 14 % à se professionnaliser. Leur activité permet rarement de tirer des revenus suffisants pour envisager d’en faire un métier : 40 % des partenariats sont rétribués sous forme de dotation de produit, et lorsqu’il existe une autre forme de rétribution, elle reste relativement modeste. L’influenceur est alors rétribué en fonction de la taille de sa communauté, mais aussi et peut-être surtout, en fonction de son pouvoir de prescription, encore et toujours, et de sa capacité à fidéliser une audience sur le long terme.
 

Quels sont les réseaux favoris des influenceurs parentaux ?

Instagram est le réseau préféré des influenceurs : 92 % d’entre eux l’utilisent. Facebook est l’autre réseau le plus utilisé, apprécié par 25 % d’entre eux. Parallèlement à leur présence sur les réseaux sociaux, 70 % des influenceurs parentaux possèdent un blog, un support d’expression très utile pour développer un style personnel et partager expériences, astuces et bons plans, à travers des billets toujours très attendus par leur communauté.
 

Des plates-formes spécialisées dans l’influence parentale

Les agences marketing spécialisées dans l’influence parentale assurent la mise en relation des marques et des influenceurs, l’élaboration et le suivi des campagnes sur les réseaux sociaux. L’une des plus connues est Bilbokid, une plate-forme qui regroupe quelque 1200 blogueurs parentaux, mettant leurs talents au service des marques de la puériculture et de l’enfance. Bilbokid s’est également entourée de 250 professionnels du secteur de l’enfance et de l’éducation, sollicités pour apporter leur caution d’experts sur des produits destinés aux enfants. L’agence assure le montage, le suivi et l’évaluation des performances des campagnes d’influence mises en place pour les marques.
 
Vous savez tout, ou presque, sur les influenceurs parentaux. Pour mieux les connaître, il ne vous reste plus qu’à suivre leurs comptes sociaux et leurs blogs, et pourquoi pas, développer de beaux partenariats avec eux !

Article rédigé en collaboration avec Bilbokid.Chiffres issus de l’étude Bilbokid « Qui sont les influenceurs parentaux ? » éditée en février 2019.

Comment gagner 14€ pour 1€ investi avec le parrainage client ?