Avec l’avènement des réseaux sociaux, le monde de la publicité a connu de nombreux changements. Jusque la fin des années 2000, les entreprises se battaient pour avoir la célébrité qui allait représenter leur marque à la télévision ou sur les écrans de cinéma. Aujourd’hui, le cartes ont été redistribuées et les exigences ont bien évolué.

Attention, on ne vous dit pas pour autant que les célébrités ne sont plus des prescripteurs à part entière. Il suffit de regarder une plage de spots publicitaires pour se rendre compte que les sportifs ou les acteurs ont toujours la côte. Ce que l’on essaie de vous dire, c’est que désormais, il existe de nouveaux prescripteurs capable d’apporter une nouvelle forme de plus value aux marques : les micro-influenceurs.

Qu’est-ce qu’un micro-influenceur ?

Quand on parle de micro-influenceur, on désigne généralement un ambassadeur social dont on dénombre assez peu d’abonnées. C’est d’ailleurs cette caractéristique qui le différencie des influenceurs spécialisés ou des personnalités publiques. On considère que tout ambassadeur ayant une communauté inférieure à 10000 abonnés est un micro-influenceur potentiel.

Autrement dit, un micro-influenceur est un individu qui compte entre 5000 et 50000 abonnés sur l’ensemble de ses réseaux sociaux. La force d’un tel prescripteur est également d’être suivi pour son expertise ou pour sa passion dans un secteur. Chaque micro influenceur est considéré comme une source d’information fiable et comme un bon ambassadeur de marque.

Ce sont d’ailleurs les médias sociaux telles que Facebook, Snapchat ou encore Instagram qui ont permis le développement des micro-influenceurs. Le dernier cité est celui pour lequel les marques accordent le plus d’importance. Toutefois, il existe plusieurs formats pour un influenceur digital de s’adresser à sa communauté. On peut notamment citer les vidéos YouTube ou encore les articles de blog.

Selon une étude menée par HelloSociety en collaboration avec l’ADN, les communautés des micro-influenceurs sont également plus actives et plus loyales. C’est d’ailleurs en partant de ce constat que les marques décident de se tourner vers ces petits prescripteurs de tendances.

Instagram le réseau social préféré des micro-influenceurs

Instagram : le réseau social préféré des micro-influenceurs

Pourquoi engager des micro-influenceurs ?

Un investissement moindre

Les marques font de plus en plus appel aux micro-influenceurs pour leur communication. Cela s’explique par les nombreux avantages non négligeables qu’ils génèrent. Le premier d’entre eux concerne le coût d’investissement. En effet, il est relativement moindre dans le sens où ces micro-prescripteurs ne sont pas rémunérés. Les entreprises envoient tout simplement leurs produits ou des bons d’achat aux influenceurs et laissent ces derniers parler librement du produit.

De même, selon le CEO de HelloSociety, quand une célébrité avec des millions d’abonnés tentent de vendre un produit, peu de personne y croit. Dans des communautés plus petites, les micro-influenceurs et les followers se considèrent d’égal à égal et la confiance s’avère plus forte.

Une proximité accrue

Cette confiance s’accompagne également d’une forte proximité. Les micro-influenceurs communiquent plus facilement avec les membres de leur communauté et les échanges sont plus constructifs et spontanés. Cette spontanéité est aussi présente dans la réaction du prescripteur en lui même. En effet, il sera plus à même de dire ce qu’il pense d’un produit, en positif comme en négatif. Il ne se sent pas obligé de parler en bien de la marque.

C’est d’ailleurs ce que recherche les marques au travers de cette stratégie d’influence : des influenceurs honnêtes et crédibles aux yeux de leur communauté. Cette crédibilité s’accompagne également d’une certaine expertise. Un YouTuber ou un Blogueur est généralement spécialisé dans un domaine d’activité (informatique, beauté, automobile, …). Cette spécialisation ainsi que cette proximité plus forte avec les followers renforcent le pouvoir de prescription.

Un taux d’engagement supérieur aux célébrités

Cet avantage est probablement le plus important et celui qui joue le plus dans la décision des marques. En effet, selon l’étude de HelloSociety, le taux d’engagement des followers est 60% supérieur aux comptes des prescripteurs les plus célèbres ou les plus populaires. De même, d’après cette étude, les micro-influenceurs poussent 6,7 fois leur communauté vers un comportement d’achat que les grands prescripteurs. Couplé aux faible coût d’investissement, cette stratégie d’annonceurs s’avère ainsi beaucoup plus rentable.

Un meilleur taux d'engagement pour les micro-influenceurs

Un meilleur taux d’engagement pour les micro-influenceurs – source tanke.fr

Comment mettre en place un tel partenariat d’influence ?

Sélectionner des micro-influenceurs pertinents

Pour mettre en place une campagne en relation avec des micro-influenceurs, il existe certaines bonnes pratiques à respecter. La première d’entre elles est bien évidemment de s’orienter vers des prescripteurs pertinents. Par là, on entend le fait que leur domaine de compétence et de spécialisation doit correspondre à vos besoins. Ils doivent également être cohérent avec votre domaine d’activité. Cette cohérence permettra de toucher plus facilement vos cibles et ainsi d’améliorer votre chiffre d’affaires.

Définir un taux d’engagement minimum

Avant de s’engager dans une campagne d’influence, une entreprise se doit de choisir les micro-influenceurs ayant un engagement important. Ainsi, le lien avec leur communauté sera plus fort et le discours aura un meilleur impact sur les clients cibles. Le calcul du taux d’engagement est très simple. Il suffit de d’addition le nombre de « likes », de commentaires et de partage puis de diviser le tout par la portée du post.

Une entreprise peut ainsi demander ce taux à tout influenceur avant de prendre sa décision. Toutefois, il est conseillé de faire appel à un ensemble de micro-prescripteurs afin de toucher un une cible plus vaste et d’avoir un effet plus important. De même, en remerciant et en mettant en avant les micro-influenceurs, l’entreprise va tisser des liens durables avec eux.

Et si vous pensiez recommandation ?

Les micro-influenceurs jouent un rôle d’ambassadeur de marque. Ce sont eux qui vont recommander un produit ou un service à leurs membres. Dans la plupart des cas, ces blogueurs, YouTubers ou encore Instagramers se connaissent très bien et se retrouvent sur des plateformes d’influence marketing. Cependant, il est possible qu’ils mettent en relation les entreprises avec de nouveaux micro-influenceurs proches de leur domaine d’activité.

Pour inciter les prescripteurs à inciter leur entourage à s’inscrire sur ces plateformes, il est possible de créer un programme de parrainage. L’objectif ici est de fidéliser les influenceurs tout en en attirant des nouveaux. De même, les entreprises peuvent récompenser un prescripteur qui présente d’autres influenceurs. On est alors proche d’un système de parrainage classique. En effet, la récompense incite à donner les coordonnées de nouveaux contacts, un cadeau de bienvenu (comme un nouveau produit) incite le nouveau micro-prescripteur à parler du produit, et l’entreprise améliore ses relations à long terme. Il s’agit alors d’une relation « gagnant – gagnant – gagnant ».

Quelques exemples de campagne réussies

Quand on parle de campagne réussie, on parle d’une campagne dont les objectifs ont été atteints. La finalité varie en fonction de l’entreprise et du produit : augmentation des ventes de 10%, toucher 100 000 personnes, augmenter le trafic de 20%, gagner en notoriété. On peut citer de nombreux exemples de partenariats avec des micro-influenceurs qui ont fonctionné et qui ont permis à l’entreprise d’atteindre ses objectifs.

Asos : un réseau bien rodé

Désormais connu de tous, Asos est un site e-commerce spécialisé dans la mode. La marque a réussi à se faire connaître en faisant appel à des micro-influenceurs et en mettant en place un marketing audacieux. Chaque ambassadrice poste régulièrement des photos avec les vêtements vendus sur le site. Pour toucher un public très large, la marque s’est associée avec des égéries aux styles différents. Aujourd’hui, le réseau de prescriptrices est bien rodé ce qui créé une communauté loyale et engagée.

Une campagne d'influence marketing le lancement de la nouvelle gamme Clinique

Une campagne d’influence marketing : le lancement de la nouvelle gamme Clinique

Clinique : l’influence pour le lancement de sa nouvelle ligne

Clinique est une marque spécialisée dans la conception de produits cosmétiques. Afin d’accompagner le lancement de sa nouvelle gamme de soins pour homme, elle a décidé de mettre en place une campagne d’influence marketing. Pour cela, l’entreprise a collaboré avec des micro-influenceurs variés tels que des blogueurs lifestyle ou encore des photographes.

L’objectif était de mettre en scène les produits dans le quotidien masculin pour faire connaître la nouvelle ligne. La campagne est considérée comme une réussite grâce au choix des prescripteurs pertinents avec la cible.

Vous n’aviez jamais penser aux micro-influenceurs avant ? Et si vous vous y mettiez dès maintenant ?

'